Le nettoyeur des mers

Un projet en cours de financement sur KKBB ayant pour but de collecter les déchets flottant à la surface des océans (300 millions actuellement).

De nos jours il y a 2 déchets plastique pour 5 poissons, une proportion qui passera à 1/1 en 2050 si nous ne réagissons pas.

D’une largeur de 72 mètres une fois déployé. Le voilier agira comme un véritable filtre-nettoyeur, comme le font les raies MANTA dans les courants océaniques.

Lien de la campagne de financement

En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté

enfiniravecSimple et clair de lecture, un petit manifeste indispensable avant les élections à l’encontre de toutes les idées fausses et manipulations qui pullulent en ces temps pré-électoraux…
capture-decran-2016-11-15-a-10-52-50capture-decran-2016-11-15-a-10-53-04

Share with MultCloud

Nanoparticules invasives

bonbonsLe « E171 » (dioxyde de titane) sert à améliorer l’aspect du produit en lui donnant une blancheur immaculée ou en faisant briller bonbons et glaçages.
Une enquête de l’association Agir pour l’environnement révèle que plus de 100 produits destinés aux enfants contiennent ce colorant (bonbons Têtes brulées, Elodie, Fizzy, chewing-gumAirwaves, Hollywood, Freedent, Malabar, confiserie M&M’s (Mars), Skittles, gâteaux LU, chocolats Milka (Mondelēz International), décorations gâteaux Vahiné (McCormick)…
Le problème : le dioxyde de titane contient des particules d’un diamètre moyen de 100 à 130 nanomètres. « Les particules de taille extrêmement petite (un milliardième de mètre) ont la capacité de franchir les barrières physiologiques (intestins, cerveau, reins…), de pénétrer dans l’organisme et de s’y accumuler »